observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

jeudi 21 janvier 2010

pain à la graine de berce


- La berce, je l'ai déjà dit (voir ici pour des photos de la plante à tous les stades de sa végération), est une plante qui divise : soit on adore, soit on déteste, il n'y a pas de juste milieu. J'en connais qui la recrache aussitôt en bouche, m'accusant de vouloir les empoisonner !!! Pourtant, je n'en suis pas morte, d'en manger sous toutes ses formes !
- Aujourd'hui, j'ai fait mon pain inspiré de celui que je fais habituellement à Noël et dont la recette est publiée sur mon blog "cuisine(s) et dépendance(s)" en simultanéïté avec le présent billet. En cherchant mes fruits confits dans le placard, je tombe sur un petit pot de graines de berce que j'avais séchées en fin de saison l'année dernière et j'ai eu une furieuse envie de glace à la berce. Mais, pas de crème fraîche à la maison, dommage. Mes glandes salivaires ayant déjà entamé leur travail, je ne voulais pas rester sur une frustration qui serait devenue une obsession, peu propice à l'efficatité quand, par ailleurs, j'avais une après-midi chargée en travail. Ben oui, toute cette neige ces derniers temps prêtait plutôt à la balade et à la moisson de photos qu'à la cueillette verte car, avec des mouffles ce n'est pas très pratique de récolter, par exemple, le minuscule clitocybe améthyste dont je raffole comme champignons, ou le pied bleu, tous deux étant assez abondants en hiver...


(Pour la confection du pain, je vous renvoie à mon blog "cuisine(s) et dépendance(s), billet de ce jour "Epiphanie... ou le temps de l'insouciance (2de partie), j'ai la flemme de recopier !). Il suffit de rajouter les graines de berce en même temps que les fruits confits. NB : je conseille de moudre les graînes grossièrement, car quelquefois elles restent en travers de la gorge !!!


- Puis, oh, surprise, en ouvrant mon congel, j'y trouve un petit sachet de légume vert non étiqueté, donc "maison", mais qu'est-ce donc ??? Blanchie et ainsi conditionnée, j'avoue qu'une plante à feuilles vertes ressemble à toute autre. Je me suis souvenue avoir effectivement congelé un peu de bette maritime et de phytolaque, mais dans la précipitation je n'ai pas pensé à les étiqueter. Je pratique rarement ce mode de conservation, mais il m'arrive d'avoir trop récolté pour un repas, de sorte que, pour ne pas jeter (je ne sais pas pourquoi, mais j'ai du mal à jeter ce que je récolte, alors que, dans l'ensemble, je suis assez gaspilleuse s'agissant des denrées du commerce, une sorte, peut-être de respect de la nature un peu irraisonnée mais raisonnable !), je blanchis et congèle. Aujourd'hui, j'ai donc sorti un sachet de verdure sans trop savoir ce que c'était. Une fois ouvert, il s'est avéré que c'était de la phytoloque, dont j'ai reconnu toute de suite l'odeur carastéristique. Ce sera donc un petit risotto au boeuf et à la phytolaque !
Risotto au boeuf et à la phytolaque
INGREDIENTS pour 4 assiettées
- 8 poignées de riz arborio
- 500 g de boeuf tendre coupé en petits cubes
- 200 g de feuilles vertes blanchies et "essorées", coupées en tronçons assez petits
- échalote et ail haché
- un peu de bouillon de volaille ou de l'eau
- sel, poivre
PREPARATION ET CUISSON
- faire revenir l'échalotte dans un peu d'huile chaude, puis y ajouter le boeuf à faire sauter très rapidement sur feu vif, saler et poivrer, puis réserver dans une bol,
- dans la même poêle, remettre un peu d'huile, y jeter le riz à faire revenir jusqu'à ce qu'il soit enrobé de gras, couvrir à niveau avec du bouillon, cuire 10 mn en remuant de temps en temps, puis ajouter les légumes, veiller à ce que le riz ait encore de l'eau à absorber sinon en rajouter, continuer la cuisson 10 mn, en remuant de temps en temps, en fin de cuisson, ajouter le boeuf, remuer un peu, puis servir aussitôt.
Ca fait un peu "pâté à Zozor", mais je vous assure que c'est délicieux !
NB : pour ceux qui n'aiment pas le boeuf un peu saignant, on peut utiliser un reste de pot-au-feu. Et ce plat peut se faire avec n'importe quelles feuilles vertes de la famille des épinards (bette maraîchère, bette maritime, feuille de chou brocoli, épinard, etc.).
*********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Libellés

acacia (6) actualité (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (1) ail triquètre (3) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) bardane (2) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (4) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (5) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) bretagne (14) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (6) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (1) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (1) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) compagnon rouge (2) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (1) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cuisine exotique (1) dédicace (5) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) ficaire (1) fiche (3) fiches (16) fistuline hépatique (1) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) guimauve (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (1) jardin (4) laitue sauvage (1) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (2) liqueurs (2) livres (2) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) nems (2) obione (2) oiseaux (2) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (1) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pinson des arbres (1) pissenlit (7) pivert (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (2) poule au riz (1) praires (1) printemps (2) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (1) réédition (1) rencontres (1) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (2) ronce (1) rumex (1) salade (3) salades (1) sambos (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (5) souvenir (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) violette (1) voeux (1)