observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, colibri.blogs@orange.fr
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
30 janvier 2016 - message à mes lecteurs
réactualisé au 30 mars 2019
Je n'ai pas encore pu réviser tous les billets de ce blog dont plusieurs lecteurs m'avaient signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc. Je n'avais pas pensé à ce détail quand j'avais reconfiguré ce blog pour le rendre plus présentable ! Mille excuses pour la lecture peu confortable de certains anciens billets, qui ne doivent plus être très nombreux.
30 mars 2019 - memo pour désactiver le robot captcha, c'est ici
https://bellessauvagesetplus.blogspot.com/2019/03/question-pratique-aux-lecteurs-merci.html

lundi 6 mai 2019

encore un peu de ravenelle tige dans l'assiette

... avant de passer à autre chose, enfin, si cette plante sauvage comestible ne repousse pas tout le temps, belle et désirable, sous mon nez grâce au microclimat de ma région !
Désirable, il faut le dire vite ! Je comprends bien qu'elle soit considérée comme une indésirable par les agriculteurs : non seulement la plante est volumineuse en croissance, mais encore elle se ressème tellement bien qu'elle a vite fait d'envahir un terrain si l'on n'y prend garde. Pour sa description et plus de précisions en cuisine sur cette plante, je vous renvoie à mon précédent billet descriptif (cliquez ici).
Or, je l'aime bien en cuisine. Et la paresseuse que je suis adore ce genre de cueillette : le panier est vite rempli, pas comme avec la salicorne ou la claytone de Cuba, je n'ai même pas le courage d'y aller en ce moment où les deux sont magnifiques !
Sur la ravenelle, je prélève volontiers les feuilles, les tiges, car j'ai une attirance gustative pour toutes les "brassica". Je n'ai pas encore essayé la racine, je n'ai pas un goût prononcé pour les légumes racines.
En utilisation culinaire, les tiges (*) des jeunes ravenelles sont délicieuses une fois épluchées. Il suffit ensuite de les accommoder comme vous en avez envie :
- crues à la croque au sel,
- sautées à la poêle avec du beurre,
- cuites et assaisonnées de vinaigrette,
- ajoutées à d'autres légumes en sauce crémeuse,
- braisées avec d'autres légumes (elle se marie bien avec la carotte),
- etc.
Les idées ne manquent pas en cuisine pour cette tige quand elle est bien charnue et tendre, c'est-à-dire avant la montée en fleurs et graines. En ce moment j'en trouve à ne plus savoir comment l'apprêter.
Ci-dessous, je complète mon billet descriptif de la ravenelle par quelques nouvelles photos, en espérant que cette fois-ci, les anonymes qui ont commenté ou qui m'ont écrit :
 
soit reconnaîtront plus facilement la plante :
 
En isolé, ce pied de ravenelle faisait presque un mètre de haut.
 
Vu le volume d'une seule plante, on peut imaginer qu'une dizaine de sujets peuvent envahir rapidement un terrain délaissé. et se multiplier ainsi d'une année sur l'autre à une vitesse vertigineuse.


    
Vertes ou rouges, il faut récolter les tiges avant que la plante ne fleurisse ;

soit arriveront mieux à reproduire mes recettes :
(je ne suis vraiment pas douée pour les écrire, j'avoue que c'est le plus fastidieux pour moi sur ce blog, car si j'adore cuisiner, je le fais à l'instinct dès lors que je suis capable de détecter les ingrédients d'un plat rien qu'en le dégustant, ainsi que de comprendre son mode de cuisson. Aussi, je déteste non seulement lire les recettes où on vous explique tout de A à Z du genre "laver les légumes, éplucher l'oignon, hacher la viande" quand on veut faire des boulettes, entre autres évidences. Mais je comprends que si, pour ma part, certaines choses vont de soi en cuisine, il n'en est pas de même pour nombre de cuisiniers débutants et qu'il faut surtout penser à eux quand on prétend proposer des recettes, même si ce n'est pas la vocation première de ce blog qui se veut plutôt une aide à la reconnaissance des plantes par les photos, avec quelques suggestions sur la manière de les cuisiner, je n'ai rien inventé en cuisine...
J'admets cependant que je doive être un peu plus rigoureuse dans ma rédaction des préparations culinaires. Je dédicace donc la recette qui suis à l'Unkown qui m'a signalé que dans mon précédent billet elle ou il cherchait la... ravenelle dans la recette !!! Ben, je l'avais oubliée dans les ingrédients, hi, hi, même si je l'avais notée dans l'élaboration du plat...
tige de ravenelle braisée avec des carottes
INGREDIENTS : donc, il vous faut des tiges de ravenelle épluchées et coupées en tronçons de 3cm, des carottes épluchées et coupées comme vous voulez, 2 échalottes ciselées, de l'huile (**), un peu d'eau ou de bouillon de légumes, sel, poivre (je crois que je n'ai rien oublié !) pour cette recette de base. Après, on peut la varier à l'infini avec les aromates ou épices qu'on aime.
(*) Au moment de la cueillette des tiges de ravenelle, choisir de jeunes plants où elles sont dodues et encore tendres (le couteau ne doit pas résister à la coupe) ; pour les éplucher, supprimer toutes les ramifications le long de la tige de la base jusqu'en haut, détacher un bout de peau à la base et tirer, ça part tout seul !
(**) Si je rajoute du beurre en fin de cuisson, j'utilise de l'huile neutre, sinon je cuisine les légumes à l'huile d'olive. Et si j'utilise de l'échalote, je ne mets pas d'ail.
Ces légumes braisés peuvent être dégustés seuls pour un plat végétarien, ou en accompagnement d'une viande ou volaille rôtie.
CUISSON 
  • chauffer l'huile, y jeter les échalotes ciselées, puis les carottes, laisser légèrement roussir
  • ajouter un peu d'eau à feu vif, puis baisser le feu à moyen et cuire 5 mn,
  • augmenter le feu à vif, ajouter les tiges de ravenelle, continuer la cuisson 5 mn à feu moyen si vous aimez les légumes al dente, un peu plus si vous les préférez plus cuits (le mieux est de goûter après 5 mn de cuisson des tiges pour tester, étant précisé qu'une longue cuisson ne nuit pas aux carottes mais rendent les tiges trop molles à mon goût),
  • saler, poivrer, ajouter éventuelle un peu de beurre, bien mélanger le tout et servir chaud.
Voilà, j'espère que cette fois-ci, ma recette sera plus facile à comprendre vu que l'élément essentiel de la recette figure bien dans les ingrédients (c'est un clin d'œil à mon lecteur du 18 avril !).
Merci, en tout cas, aux fidèles lecteurs qui passent régulièrement en toute simplicité, ça réchauffe un peu mon moral en ce moment où je m'aperçois que, dès que je tourne le dos un peu longtemps, on vient piller mes divers blogs, textes et photos, à des fins peu louables, certains n'hésitant même pas à gommer ma "marque" et à signer par-dessus !!! Si, c'est la vérité vraie, d'ailleurs, je prépare une lettre ouverte à une association, que je publierai dans ce blog qui est concerné pour une part, ainsi que plusieurs protestations à des sites divers pour une autre part, sur mes autres blogs. Je suis une bonne pâte, pas du tout procédurière (les cordonniers les plus mal chaussés, vous connaissez !), mais faut pas abuser, aaarghhh !!!
***** 


Libellés

2018 (1) acacia (6) actualité (1) agaric des bois (1) agaric sylvestre (1) aigrette (1) ail des ours (2) ail triquètre (6) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) automne (1) bardane (4) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (5) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (5) blogs amis (7) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) brèdes (1) bretagne (15) buccins (1) calamar (1) camélia (1) captcha (1) champignons (8) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (2) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (2) clitocybe laqué (1) colza (4) combava (1) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (2) crème dessert (1) crépinette (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cueillette (1) cuisine exotique (1) dédicace (6) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (2) feuille de pêcher (1) feuilleté (1) ficaire (1) fiche (4) fiches (18) fistuline hépatique (3) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) goeland (1) guimauve (1) helvelle crépue (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (2) interlude (2) jardin (3) lactofermentation (2) laitue sauvage (3) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (3) liqueurs (2) livres (2) lotte (1) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (4) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) morille (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) neige (1) nems (2) obione (2) oiseaux (4) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) ormeaux (1) ortie (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (4) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) pêche (1) pêche à pied (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pied bleu (1) pinson des arbres (2) pissenlit (7) pivert (1) plagiat (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (4) porcelle (1) poule au riz (1) praires (1) printemps (1) problème blogger (1) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (4) recettes (1) réédition (1) rencontres (2) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (3) ronce (1) roumazzava (1) roussette (1) rumex (1) salade (4) salades (2) sambos (2) sauces (1) sauve à l'estragon (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (6) souvenir (1) souvenirs parisiens (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) vergerette du canada (1) vin (1) violette (1) voeux (3)