observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

mercredi 17 février 2016

la berce dans tous ses états (réédition 2016)


Graines de berce speracleum sphondylium L.)

C'est le moment de récolter les graines de la berce spondyle, une ombellifère sauvage très commune, si on veut les conserver pour l'hiver. Je cueille les ombelles à maturité parfaite, c'est-à-dire ni trop vertes, ni trop sèches, je les rince rapidement à l'eau légèrement vinaigrée, puis à l'eau claire. Ensuite, je les fais sécher la tête en bas. Enfin, je détache les graines au-dessus d'une passoire à gros trous, pour laisser éventuellement s'échapper encore quelques passagers clandestins (c'est fou ce que la nature peut héberger de petites bêtes microscopiques !). Je laisse sécher les graines dans la passoire encore deux ou trois jours, en la secouant régulièrement pour aérer et faire tomber les indésirables ou débris, avant de ranger les graines dans un bocal avec un couvercle anti-moisissures ou à trous minuscules, et je le secoue de temps en temps. Toutes ces précautions pour le séchage et la conservation empêchent la moisissure. Il faut d'ailleurs veiller, au moment de la récolte, à ne cueillir que les ombelles parfaitement saines, non porteuses déjà de moisissure. Attention, surtout, quand vous récoltez par temps orageux ou moite, les ombelles qui portent des traces blanchâtres sont porteuses du champignon qui va les faire moisir. Pour vérifier que les graines ne sont pas trop avancées, il suffit de secouer l'ombelle quand elle est encore sur la plante. Si les graines tombent, elles sont trop mûres, ce n'est pas la peine de couper cette ombelle-là, laisser semer à tout vent !
TARTE au CITRON et aux GRAINES DE BERCE
INGREDIENTS pour un moule de 26cm (6 parts)
- 300g de pâte feuilletée ou brisée (selon goût)
- 4 oeufs
- 1 càs bien bombée de fécule de pomme de terre
- jus de 2 gros citrons
- 1 poignée de graines de berce réduite en poudre fine
- 4 càs de sucre cristallisé
- 2 sachets de sucre vanillé
- 2 càs de crème fraîche
- 1 pincée de sel
PREPARATION ET CUISSON
- battre les oeufs entiers avec le sucre pour faire mousse,
- y ajouter dans l'ordre, tout en mélangeant au fouet à main :
. la fécule de pdt,
. la poudre de berce
. le jus de citron
. la crème fraîche
- étaler la pâte dans le moule, piquer le fond avec une fourchette
- verser la préparation sur lâ pâte
- replier légèrement les bords de la pâte vers l'intérieur
- enfourner 45 mn à 200° dans le four préchauffé.

CI-DESSOUS, PHOTOS de la berce à tous les stades de sa végétation
en espérant qu'elles vous aideront à la reconnaître dans la nature.

Voici la description physique de la plante, extraite d'un livre auquel je me réfère souvent en matière de plantes sauvages : "Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques", par François Couplan et Eva Styner, aux éditions Delachaux et Niestlé : "grande ombellifère vivace de 50cm-1m50, couverte de poils blanchâtres assez raides (...) Feuilles en touffe à la base de la plante et alternée sur la tige, grandes, très variables (parfois simplement lobées, plus souvent divisées en 5-7 larges folioles (...) Pétiole principal épais, muni à la base d'une large gaine roueâtre enfermant la jeune inflorescence. Fleurs : blanches groupées (...) en large ombelles à 10-12 rayons (...) Fruits : ovales, aplatis, ailés (...) très odorants..."
La berce est comestible dans toutes ses parties, il est donné dans le même ouvrage des idées pour son emploi en cuisine. Pour ma part, j'en ai déjà publié des recettes sur mes deux blogs culinaires, mais, au fil des saisons, j'en republierai dans celui-ci. Pour l'instant, place à l'utilisation de ses graines : en gâteau, comme ci-dessus, ou en glace (recette en fin de message), j'A-DO-RE !!! C'est une plante qui me rend dingue, paraît qu'elle a des vertus aphrodisiaques, mais comme pour le ginseng ou autres... Bon, on zappe !!!
ATTENTION, toutefois, au moment de la cueillette : cette plante contient des furanocoumarines qui peuvent déclencher des démangeaisons si vous y êtes sensibles.

Au premier plan, c'est une pousse de renouée du Japon. La berce est la plante vert clair avec les tiges rouges velues.
Les feuilles adultes ont pris la forme de la "patte d'ours", image d'où elle tire son nom vulgaire. Sur la photo ci-dessus, on voit bien, sur les jeunes feuilles, la surface luisante du dessus, et la face velue (poils blanchâtres) du dessous.
Beau parterre de berce au printemps dernier
Tige florale en formation, en haut et en bas.
Hampe florale prête à fleurir
Belle plante en fleur
Fleur
Fleur et graines en formation
Jolie ombelle de graines vertes.

 
Comme je l'ai dit plus haut, j'utilise la berce à tous les stades de sa végétation, c'est une plante que j'adore, j'en suis un peu foldingue dans la cuisine, alors que beaucoup de ceux à qui j'essaie de la faire goûter y sont assez hostiles. Son goût est "trop fort" à ce qu'ils disent. Un cycliste que j'avais intrigué lors d'une cueillette avait voulu goûter une graine, il l'a recraché aussitôt en espérant que je ne l'avais pas empoisonné !!! En revanche, une autre promeneuse a adoré son goût et tout de suite détecté ce mélange de saveurs... de mandarine et de noix de coco. Voilà, vous êtes prévenus, si vous ne connaissez pas, la graine crue a un goût très prononcé... En glace, à la vanille ou au citron, je la trouve très bonne.
 
INGREDIENTS :
- 500g de crème fraîche de bonne qualité
- 1 grosse poignée de graines de berce réduite en poudre très fine
- 2 oeufs, jaunes et blancs séparés
- 6 càs de sucre cristallisé
- 1 càs de sucre glace
- 2 sachets de sucre vanillé
PREPARATION :
- battre les jaunes d'oeuf et le sucre cristallisé pour faire mousse
- battre la crème pour la rendre bien onctueuse
- mélanger les deux appareils, y ajouter la poudre de berce et le sucre vanillé, bien mélanger le tout doucement au fouet à main,
- monter les blancs d'oeuf en neige, en y ajoutant en cours de battage le sucre glace (ça la rend plus ferme),
- mélanger avec l'autre appareil (*) doucement en répartissant bien le mélange des deux,
- mettre dans un récipient allant au congélateur pendant au moins 4 heures avant le service.
NB : c'est meilleur préparé un jour à l'avance. Je n'utilise pas de sorbetière (je n'en ai pas !), j'avoue que je m'en passe et que la crème glacée ainsi préparée est délicieuse.
VARIANTE :
On peut remplacer la vanille par le jus d'un gros citron. C'est très bon aussi.
Ce billet a été édité la première fois en septembre 2009.
Entre-temps, des photos ont disparu, remplacées par un triangle noir avec un point d'exclamation blanc !!! J'ai donc supprimé les textes qu'elles illustraient...
 
*******

11 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas la berce.. même jamais entendu parler de cette plante.
    Merci, j'irai me coucher moins idiote !

    RépondreSupprimer
  2. C'est une plante que je connaisais " visuellement " tout en ne pensant pas qu'elle recelait tant de secrets culinaires !je garde dans un coin de ma mémoire car tes plats réalisés avec la belle m'impressionnent et puis je viens de m'instruire ce qui est très gratifiant
    Merci Colibri
    Bonne fin de semaine
    A+Sacha

    RépondreSupprimer
  3. superbes photos d'une plante qui gagne à être connue!

    les ânes, les chèvres et les lapins en raffolent; quand je me balade et qu'il y a des animaux dans un parc à proximité, je leur en cueille toujours un gros bouquet et ils viennent me voir...

    RépondreSupprimer
  4. Voilà des plantes que je vois souvent mais que je ne connaissais pas ! je n'aurai pas imaginer en faire quoi que ce soit ! Merci Colibri pour ce partage de connaissances
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous tous pour vos commentaires, et heureuse de vous servir !
    Des lapins nourris à la berce, Véro ? Oh la la, j'imagine le goût qu'ils auraient, rôtis, dans mon assiette (suis vilaine, hein ?) !

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour l'article et les recettes !

    Qui peut m'envoyer des graines de berce pour planter dans mon jardin ? En échange je peux envoyer du kéfir (fruits et lait), du kombucha, du vinaigre de cidre bio maison.
    Pierre
    http://www.fraichementmoulu.info

    RépondreSupprimer
  7. attention à ne pas confondre avec la grande berce qui est envahissante contrairement à la berce des prés.

    RépondreSupprimer
  8. elle ne se mange pas la grande berce ?

    RépondreSupprimer
  9. A faire très attention très ressemblante avec sa cousine la cigüe, qui par contre es mortelle. Il y une différence flagrante sur le feuillage (Berce = feuille large divisé, avec un léger duvet // Cigüe = Grande feuille de céleri, ou persil)
    Alors attention, prudence pour vos récoltes. Tous es comestible sur la berce, sauf les fleur qui n'ont pas une odeur attirant (léger relent d'urine)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour les recettes et les belles photos.
    Je suis passionné par la cuisine des plantes sauvages mais je n'ai jamais osé récolter de la berce pour cause de ressemblance avec la ciguë.
    Est-il possible de m'envoyer une dizaine de graine (contre une enveloppe timbrée) pour faire un semis.
    Merci pour la réponse.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Jean-Luc, il suffit de me communiquer votre adresse postale sur mon e-mail : colibri.blogs@orange.fr et je me ferai un plaisir de vous envoyez des graines de berce, je crois que j'en ai encore sous le coude, sinon, j'irai en cueillir exprès, en espérant qu'il y en a encore en bon état en ce moment ! C'est une vivace qui, en plus, se ressème très bien et facilement, certains la trouvent même envahissante ! Merci pour votre visite ici, et bienvenue dans le monde de la cuisine sauvage ! Sur le bandeau droit, dans ma liste de "blogs sauvages", vous trouverez d'autres sites susceptibles de vous intéresser !

    RépondreSupprimer

Libellés

acacia (6) actualité (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (1) ail triquètre (3) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) bardane (2) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (4) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (5) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) bretagne (13) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (6) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (1) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (1) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) compagnon rouge (2) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (1) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cuisine exotique (1) dédicace (5) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) ficaire (1) fiche (3) fiches (16) fistuline hépatique (1) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) guimauve (1) histoire (1) huîtres (6) inconnues à identifier (1) jardin (4) laitue sauvage (1) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (2) liqueurs (2) livres (2) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) moutarde (2) mûre (6) navet sauvage (1) nems (2) obione (2) oiseaux (2) oiseaux terrestres (1) oreille de judas (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (1) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pinson des arbres (1) pissenlit (7) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (2) poule au riz (1) praires (1) printemps (2) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (1) réédition (1) rencontres (1) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (1) ronce (1) rumex (1) salade (3) salades (1) sambos (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (5) souvenir (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) violette (1) voeux (1)