observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

jeudi 12 septembre 2013

ficoïde, figue marine ou figue des Hottentots

Pour répondre à Francine, qui m'a laissé un commentaire et posé une question, je fais d'une pierre deux coups en rééditant un court billet sur cette plante crassulescente facile à reconnaître en bordure de mer où elle se plaît en terrain sablonneux. Idéale comme couvre-sol à titre décoratif, il faut cependant faire attention si on veut meubler un mur ou un talus de son jardin car elle est cataloguée comme "envahissante". Il s'agit de la ficoïde.
Le nom savant de la plante, Carpobrotus (qui signifie en grec "fruit" "comestible") edulis (ou acinafiromis, une espèce voisine), donne une indication sur sa comestibilité. Effectivement, dans son pays d'origine, l'Afrique du Sud, elle a servi à nourrir une certaine population pendant les périodes de disette, d'où son surnom aussi de "figue des Hottentots".
 
Fiche descriptive : plante prostrée à rampante, ligneuse à la base, glabre, à tiges anguleuses pouvant atteindre plusieurs mètres, formant un tapis épais. Les feuilles sont opposées, soudées deux par deux, charnues, oblongues, en triangle, rigides et pointues, variant jusqu'à 10mm de long. La fleur, isolée, est ronde, d'un bon diamètre, de couleur vive, presque fluo, rosâtre pourpre ou jaune, avec de nombreux pétales linéaires et des étamines jaunes. Le fruit est charnu, rappelant une figue, d'où son nom commun de "figue marine".
 
Utilisation culinaire : j'ai seulement tenté, pour l'instant, de confire au vinaigre ses fruits. Expérience peu convaincante car la plante est assez mucilagineuse, ce qui n'est pas très agréable en bouche, il faut aimer cette texture. En revanche, j'aime bien sa saveur astringente, et l'idée de Francine d'en faire une confiture (vous connaissez, vous qui me lisez souvent, ma frénésie pour cette confection culinaire !) ne peut que me tenter ! Comme pour les confire au vinaigre, j'utiliserai donc le fruit : toute la partie verte charnue, après avoir coupé à ras au  niveau de la fleur fanée. J'espère avoir répondu à l'attente de Francine, avec cette précision.
Pour l'instant, la plante est encore en fleur. Je ne suis pas sûre que les figues seront mûres d'ici mon départ... Quelle année perturbée pour les cueillettes !
********


7 commentaires:

  1. oui, très jolie plante que je rencontre plus au sud en bord de mer ..mais l'idée de la cuisiner .. je ne sais pas... merci pour ton passage sur ma page églantine!

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai vu dans plusieurs jardins de l'île de Batz, mais c'est vrai qu'il y en a ailleurs sur le bord des falaises. Je ne sais pas combien comporte de pétales cette fleur, mais cela m'a l'air assez impressionnant.
    Bonne dégustation Colibri.

    RépondreSupprimer
  3. C'est une plante de mon enfance quand on allait dans le sud de l'europe ! Je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse la manger!!!! Et nous on l'appelait les doigts de sorcière et on prenait ses tiges et on ecrivait avec sur les sols en beton !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bella planta, de características muy interesantes.
    Saludos desde España
    Isabel

    RépondreSupprimer
  5. es que on peu la faire prendre par boutures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de plus facile, par bouture : il suffit de couper un tronçon sans fleur de un ou deux segments, de piquer en pleine terre assez meuble, d'arroser et de garder humide les premiers temps, ça prend tout seul ! Mais, attention, c'est une plante vite envahissante, elle s'étale rapidement sur les talus, c'est pourquoi on l'utilise à cette fin, d'ailleurs...

      Supprimer
  6. j'ai lu qu'on peut cuire les "feuilles" en vinaigre et épices, comme les cornichons. Je ne trouve pourtant pas de recette; aurais-tu essayé?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Libellés

2018 (1) acacia (6) actualité (1) agaric des bois (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (2) ail triquètre (5) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) automne (1) bardane (4) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (5) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (7) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) brèdes (1) bretagne (15) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (8) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (2) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (2) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (2) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cueillette (1) cuisine exotique (1) dédicace (6) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) feuilleté (1) ficaire (1) fiche (4) fiches (18) fistuline hépatique (3) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) goeland (1) guimauve (1) helvelle crépue (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (2) interlude (2) jardin (3) laitue sauvage (3) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (3) liqueurs (2) livres (2) lotte (1) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) morille (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) neige (1) nems (2) obione (2) oiseaux (4) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) ortie (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (3) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) pêche (1) pêche à pied (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pied bleu (1) pinson des arbres (2) pissenlit (7) pivert (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (4) porcelle (1) poule au riz (1) praires (1) printemps (1) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (2) réédition (1) rencontres (2) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (3) ronce (1) roumazzava (1) roussette (1) rumex (1) salade (4) salades (2) sambos (2) sauces (1) sauve à l'estragon (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (6) souvenir (1) souvenirs parisiens (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) vin (1) violette (1) voeux (3)