observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

mardi 12 octobre 2010

fistuline hépatique, dite langue de boeuf (champignon)


Une magnifique fistuline hépatique, saine dessus comme dessous, de celles qu'il faut chercher à cueillir !

Vue de dessous d'une fistuline hépatique de belle taille, bien saine : on voit nettement le pied latéral très court, les tubes d'un jaune clair, le champignon est encore indemne de toute attaque.

FICHE DESCRIPTIVE : la fistuline hépatique (Fistulina hepatica) est un champignon à tubes fins et étroits, non soudées, jaunâtres dans sa jeunesse puis se teintant de rouge dans la vieillesse. Son pied latéral est très court. Son carpophore se présente comme une console en forme de... foie, d'où son nom d'origine grecque car il est connu depuis l'Antiquité. Son nom vulgaire est cependant "langue de boeuf". Or, il ressemble beaucoup plus à un foie, surtout quand il est avancé en âge, il apparaît alors comme une masse épaisse, sanguinolente, visqueuse, sa cuticule très gélatineuse laissant échapper un suc rouge vif à rouge foie ! C'est un champignon qui peut atteindre une taille impressionnante, le record (en France) enregistré à ce jour étant de... 2 m pour 20 kg (1976) (*) ! Celles que j'ai rencontrées ne dépassaient guère que 30 cm, ce qui est déjà pas mal pour le repérer facilement ! En raison de toutes ces caractéristiques, il est facile à reconnaître et ne prête pas à confusion avec tout autre champignon. Il pousse parfois en hauteur, sur les troncs ou, plus souvent, sur des souches de feuillus (chênes ou châtaigniers en particulier). C'est un bon comestible qui peut être consommé cru ou cuit. Cru, il faut le choisir jeune.
(*) source : Guide Nathan Nature, Les champignons



UTILISATION CULINAIRE : une fois la cuticule visqueuse enlevée, c'est un champignon à chair assez ferme et agréable en saveur : acidulé, légèrement salé, croquant, CRU, il se prête bien à toute salade, détaillé en carpaccio, en lamelles plus épaisses, en filaments ou en cubes... CUIT, il faut exploiter sa saveur particulière ainsi que sa consistance, en tenant compte qu'une fois salé, il rend pas mal d'eau...
Je vous propose aujourd'hui, une salade de fistuline hépatique à la menthe : haut en goût et hyper rafraîchissante !

INGREDIENTS :
- une fistuline de belle taille mais jeune
- quelques branches de menthe fraîche
- huile d'olive
- jus de citron pressé
- sel (facultatif), poivre
PREPARATION :
- bien rincer la fistuline à l'eau légèrement vinaigrée, l'éponger délicatement, enlever la cuticule ("peau" sur le dessus du champignon) visqueuse,
- détailler en filaments (voir sur la photo : il suffit de tirer sur une lamelle et de suivre les fibres, elle se détache toute seule)
- ajouter au dernier moment les ingrédients de la vinaigrette : jus de citron, huile d'olive, sel, poivre, ciseler la menthe, mélanger bien et servir aussitôt si on aime cette salade croquante. En la gardant un peu au frais avec la vinaigrette, elle "marine" et devient plus molle, comme toute salade.
NB : si vous n'avez pas trouvé une grosse fistuline, les petites, une fois nettoyées, peuvent être détaillés en cubes pour la même recette.
Ci-dessous, d'autres photos pour vous permettre de reconnaître ce champignon à ses différents stades de vie : 
Très jeune fistuline hépatique, de petite taille, luisante de pluie...

Vieille fistuline hépatique, à ce stade, elle devient brunâtre,
ce n'est plus la peine de la cueillir, elle sera inexploitable en cuisine,
de toute façon, avec une allure pareille, elle est peu appétissante
et même plutôt repoussante, on n'a pas envie de la voir finir dans son assiette !

 
A gauche, une fistuline qui commence à devenir déliquescente, à droite, le champignon vient de sortir d'une souche, à ce stade, il ressemble effectivement à une langue !
*******

10 commentaires:

  1. Moi j'adore les langues de boeuf en vinaigrette avec un peu de poivre de Kampot noir. Je me régale.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas les fistulines et désespère de ne pas aller à la cueillette aux champignons, car par chez moi, il n'y a malheureusement pas que les champignons qui poussent dans les bois en cette saison, il y a aussi les chasseurs :-(

    RépondreSupprimer
  3. Tes images et textes me donnent des fourmis dans les jambes...Dans peu se temps je vais prendre mon panier, mon "Opinel" et hop là!
    La moquette forestière est magnifique ces temps-ci, profitons-en...
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part je ne crois pas que je récolterais pour manger des champignons sauvages, mais j'apprécie leurs formes et leur couleurs.

    Les photos sont très belles.

    Merci

    RépondreSupprimer
  5. Jamais vu un champignon aussi énorme, en forêt ! Dans le genre j'avais entendu parler de la vesse de loup géante (de quoi nourrir un régiment, paraît-il !) mais ça pousse dans la prairie, je crois... Dis donc, ça "saigne" comme un... foie, ton champignon !
    Mado

    RépondreSupprimer
  6. j'en ai trouvé en corse sur des châtaignier mais je trouve qu'ifs aucun. gout

    RépondreSupprimer
  7. - Yann, je suis émerveillée par le monde des champignons, un sujet certainement inépuisable en photo ou... en aquarelle ?!!
    - Bienvenue à toi, Lysbeth. Peut-être que, selon l'endroit où il pousse, le champignon a plus ou moins de goût. Je suis quand même étonnée que tu dises qu'il n'avait aucun goût, car la fistuline a une fraîcheur et une saveur acidulée assez caractéristiquee, sauf, évidemment, s'il est très vieux, mais à ce stade-là, on n'a pas vraiment envie de le cueillir, il ressemblerait plutôt à un polypore inconsommable ! Je n'en ai jamais trouvé en Corse, mais je n'ai pas perdu au change puisque mon bonheur, là-bas, c'étaient les girolles !!!
    - Merci à vous tous pour votre visite !

    RépondreSupprimer
  8. la nature est merveilleuse, il faut apprendre toujours et sans cesse,regarder et sans bruits

    RépondreSupprimer
  9. Dans mon jardin, à Vannes, il en pousse sur un chêne têtard bicentenaire et sur des pommiers sexagénaires. Faut-il les enlever pour conserver mes vieux arbres? Kenavo

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Anonyme, le problème des champignons, c'est que souvent... ils "s'attaquent" à des arbres affaiblis par des maladies, presque ou déjà morts ! C'est sûr que ce sont des parasites qui ne font pas de bien aux arbres. Reste à savoir s'ils ont juste attaqué une veine morte de l'arbre, sans avoir encore eu le temps de nuire au reste, et si, même sans eux, l'arbre va survivre et combien de temps si on ne le traite pas... Kenavo, et un petit coucou à Vannes, au port du Crouesty, pas loin, Où j'ai fait quelques hâtes parfois ! Très Joli coin !

    RépondreSupprimer

Libellés

2018 (1) acacia (6) actualité (1) agaric des bois (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (2) ail triquètre (5) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) automne (1) bardane (4) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (5) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (7) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) brèdes (1) bretagne (15) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (8) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (2) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (2) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (2) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cueillette (1) cuisine exotique (1) dédicace (6) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) feuilleté (1) ficaire (1) fiche (4) fiches (18) fistuline hépatique (3) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) goeland (1) guimauve (1) helvelle crépue (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (2) interlude (2) jardin (3) laitue sauvage (3) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (3) liqueurs (2) livres (2) lotte (1) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) morille (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) neige (1) nems (2) obione (2) oiseaux (4) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) ortie (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (3) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) pêche (1) pêche à pied (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pied bleu (1) pinson des arbres (2) pissenlit (7) pivert (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (4) porcelle (1) poule au riz (1) praires (1) printemps (1) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (2) réédition (1) rencontres (2) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (3) ronce (1) roumazzava (1) roussette (1) rumex (1) salade (4) salades (2) sambos (2) sauces (1) sauve à l'estragon (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (6) souvenir (1) souvenirs parisiens (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) vin (1) violette (1) voeux (3)