observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

jeudi 29 avril 2010

mes délicieux compagnons

Compagnon rouge (Silene dioica)
Quand j’ai acheté mes pentys dans les Côtes d'Armor, les jardins en friche, abandonnés depuis bien longtemps, étaient envahis de mauvaises herbes, dont une plante à fleurs que je trouvais assez jolie pour la laisser s'épancher au milieu de mes cultivées après avoir aménagé mes massifs. Aux alentours des maisons, dans la nature, elle envahit gaiement les terrains en friche et les talus de ses jolies fleurs roses au moment de la floraison. En dépit de son nom, ses fleurs tirent plus sur le rose que le rouge. Pas compliquée, vivace, elle se ressème abondamment d’année en année malgré le désherbage (manuel) contrôlé que je pratique. Dans les chemins creux autour de mes maisons, elle pousse en colonie, c'est là que, de temps en temps, je la cueille pour… la manger, car elle est comestible et très goûteuse, j'en aime bien la texture et la saveur, un peu piquante, et légèrement amère selon l'endroit et la période où on la récolte.





FICHE DESCRIPTIVE :
Compagnon rouge (Silene dioica)
Plante de la famille des caryophillacées, de hauteur (jusqu'à 1m) et d'apparence variable selon l’endroit où elle pousse, velue, à tigre dressée et ramifiée, souvent rougeâtres, à feuilles opposées, oblongues à ovales, entières, pétiolées à la base puis souvent sessiles en haut de la tige. La plante est quelquefois teintée de pourpre. Fleurs nombreuses, roses, non odorantes, fruits en forme de capsule contenant beaucoup de petites graines noires. On la rencontre un peu partout, dans les forêts, les friches, les haies, les pentes rocheuses.
UTILISATION CULINAIRE :
Plante comestible crue ou cuite. Il faut récolter les jeunes pousses avant que la tige ne devienne coriace.
Les feuilles tendres peuvent agrémenter les salades mélangées.
Selon l’endroit où il pousse, le compagnon rouge peut avoir un goût légèrement différent. Ce sont mes récoltes en Bretagne qui ont ma faveur, car là-bas où le sol est plus humide, la plante se ressème et reste tendre tout au long de l’année, les meilleures cueillettes se faisant au printemps et à l’automne. Au bois de Vincennes, dans la région parisienne, où le sol est beaucoup plus sec, je la trouve plutôt coriace et amer…
Cuites, une fois blanchies 1mn à l'eau bouillante, j'utilise les sommités tendres à la façon des épinards (en gratin ou braisées dans du jus de viande), ou juste passées à la poêle avec un peu de beurre fondu ou de l'huile d'olive, et d’ail haché, c’est simple mais agréable pour accompagner une omelette ou un poisson blanc.




La tige devenant vite coriace, ne cueillir que le sommet de la pousse.

5 commentaires:

  1. Je vais chercher le compagnon rouge!!!!! A mes lunettes!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui adore les épinards, je ne connaissais pas du tout le silène, pour l''instant je vais tâcher de le reconnaître dans la nature!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Colibri pour tes passages "chez moi". J'aimerais vraiment faire connaître les plantes sauvages les plus simples et les plus communes de nos régions, mais il est très difficile de transmettre par écrit et par photo ce qui est pourtant parfois si évident de visu !
    Et pour ce qui concerne les odeurs, c'est mission impossible lorsque l'on sait que des personnes trouvent que la cigüe possède une odeur proche de celle du fenouil !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. C'est fabuleux ces fiches très descriptive... il nous faut juste la même chose en livre maintenant ;))

    RépondreSupprimer
  5. Figure-toi, Vanessa, que c'est chose... presque faite, yapluka qu'à s'en occuper sérieusement, ce que je ne suis pas encore capable de faire, sinon, c'est vrai qu'une de mes lectrices me l'avait déjà demandé dès le début de ce blog... C'est pourquoi j'ai fait les fiches descriptives que je commence à publier ici car je ne suis pas sûre d'aller au bout de l'idée d'un livre (j'en ai déjà plein mes tiroirs d'un tout autre genre !) à publier, beaucoup de blogueurs en ont eu l'idée aussi, l'ont déjà fait ou vont le faire (coucou Nicolas !) ! Mais je ne serais pas contre l'idée d'un "éditer" un artisanalement, à ma façon, pour les "amis"...

    RépondreSupprimer

Libellés

acacia (6) actualité (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (1) ail triquètre (3) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) bardane (2) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (4) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (5) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) bretagne (14) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (6) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (1) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (1) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) compagnon rouge (2) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (1) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cuisine exotique (1) dédicace (5) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) ficaire (1) fiche (3) fiches (16) fistuline hépatique (1) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) guimauve (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (1) jardin (4) laitue sauvage (1) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (2) liqueurs (2) livres (2) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) nems (2) obione (2) oiseaux (2) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (1) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pinson des arbres (1) pissenlit (7) pivert (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (2) poule au riz (1) praires (1) printemps (2) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (1) réédition (1) rencontres (1) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (2) ronce (1) rumex (1) salade (3) salades (1) sambos (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (5) souvenir (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) violette (1) voeux (1)