observation préliminaire

Ce blog est ma création et, à ce titre, il est protégé, textes et images, par le "copyright', ou droit d'auteur (code de la propriété intellectuelle). Sauf pour un usage privé, toute reproduction sans mon autorisation est interdite.
POUR ME CONTACTER, laisser un message en commentaire.
Il est TRES IMPORTANT de lire la présentation complète de ce blog avant de consulter les messages (cliquer sur l'onglet correspondant). En effet, la cueillette des sauvages ne s'improvise pas (...) En aucun cas, les renseignements fournis dans ce blog ou les expériences culinaires personnelles relatées ici ne sauraient constituer une incitation à consommer des plantes sauvages (...), ni m'engager de quelque façon que ce soit vis-à-vis des lecteurs (...)
Dernier memo en date :
30 janvier 2016
Chers amis lecteurs, en attendant que je reprenne un par un les billets de ce blog dont certains lecteurs m'ont signalé qu'il était illisible car parfois écrit jaune sur blanc (*), je suis encore dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2016... Lire la suite ici http://bellessauvagesetplus.blogspot.fr/2016/01/blog-en-cours-de-restauration-non-non.html

samedi 10 octobre 2009

criste marine


Juste avant de repartir de Bretagne fin septembre dernier, j'ai récolté les graines de la criste marine (crithmum maritimum), une plante du littoral que j'aime bien utiliser en cuisine. On l'appelle communément "perce-pierre", "casse-pierre" en raison du fait qu'elle a la faculté de sortir du rocher, là où elle se plaît le mieux (v. photos en fin de billet). C'est une ombellifère dont les feuilles sont réduites à des folioles filiformes mais charnues, d'un vert se déclinant du jaune à l'amande. Toute la plante est comestible, et on peut récolter ses feuilles dès le printemps. Ses fleurs, qui apparaissent au milieu de l'été, ont quasiment la même couleur que les feuilles, et ce n'est que lorsqu'elles deviennent graines que la plante revêt quelques jolies nuances de rose et de rouge. Les ombelles qui les portent sont constituées de plus ou moins nombreux rayons (de 10 à 30 environ !). C'est une plante assez abondante le long du littoral, mais il faut quand même consulter la règlementation selon l'endroit où vous avez l'intention de récolter car elle peut être protégée localement.

Après avoir cueilli proprement les tiges (au couteau pour ne pas blesser la plante et lui permettre de se régénérer ; n'arrachez surtout pas la plante entière de son support), les laver dans de l'eau légèrement vinaigrée (selon l'endroit de la récolte, c'est une précaution quelquefois inutile lorsque, par exemple, comme moi, vous faites votre promenade-cueillette dans des endroits inaccessibles aux animaux, à flanc de rocher !). Laisser bien sécher un jour à l'air libre.
Détacher ensuite les feuilles (je travaille avec des petits ciseaux, c'est plus agréable). Pour les graines, selon l'usage qu'on veut en faire, les séparer soit en graine individuelle, soit par petits bouquets (v. photos). 
Toute les parties de la plante se consomment crues ou cuites (suggestion en fin de billet). Son goût est un mélange de saveurs rappelant le fenouil et le cerfeuil, très anisé.

 Feuilles, graines individuelles ou en bouquets
Les feuilles sont délicieuses à la façon des haricots verts :
- blanchir à l'eau une minute ;
- les passer rapidement à la poêle avec du beurre.
On peut aussi en faire un potage (aux moules, par exemple, c'est hyper bon !).

Graines de criste marine au vinaigre
RECETTE
- blanchir les petits bouquets de graines quelques secondes à l'eau bouillante légèrement salée, bien égoutter et laisser refroidir ;
- mettre dans un bocal en tassant un peu jusqu'à 2 cm du bord ;
- ajouter une gousse d'ail écrasé ;
- remplir à niveau d'un mélange de vinaigre (je préfère un vinaigre assez neutre pour préserver le goût de la plante) et d'huile d'olive, un peu de sel.
- laisser macérer 1 mois avant consommation.
NB : cette conserve accompagne délicieusement des salades à base de crevettes, moules ou autres crustacés ; ou servir comme pickles avec des bigorneaux ou crabes, mélangée ou non à la mayonnaise.

Les graines s'utilisent fraîches, mais si on veut les conserver nature, il suffit de les congeler, le goût reste le même.
UTILISATION DES GRAINES nature :
- en omelette, c'est un régal (j'adore les graines qui croquent dans une omelette baveuse !) ;
- saupoudrées sur un poisson blanc au beurre ;
- mélangées à une farce pour tomate ou autres farcis ou rouleaux...

  Ci-dessous : des photos pour reconnaître la plante dans la nature.

 
J'aime beaucoup les couleurs de la plante en automne...
**************

12 commentaires:

  1. Très belles photos, Colibri, pour une plante que je connais mais que je n'ai jamais mangée encore. Si j'échoue un jour sur un rivage loin de tout, je me rappellerai qu'elle est comestible grâce à toi ! Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau blog intéressant et très instructif que je vais mettre dans mes favoris ilico presto ! Tu n'écris plus sur l'autre ? Il est toujours en pause ? A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. Un commentaire de ta part sur sauvagement-bon m'indique que tu es toujours active sur le web... ouf !
    C'est vrai qu'avec l'arrivée des mauvais jours, c'est un peu plus dur de faire des trouvailles intéressantes ...

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien j'ai appris quelque-chose, ce matin. J'ai souvent goûté la criste marine version tige, mais j'ignorais tout de la graine. Je garderai ça dans un coin de ma mémoire ... Ta dernière photo est superbe ...
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
  5. - Merci Nelson pour ta première visite (je crois ?) sur ce blog, tes commentaires sont toujours très agréables à lire...
    - C'est vrai, Enitram, que je fais un petit blocage en ce moment sur l'autre blog, je ne sais pas trop pourquoi, et pourtant, ce ne sont pas des idées de billets qui manquent... A bientôt, et merci pour ta visite ici !
    - D'accord avec toi, Nicolas, c'est une saison un peu calme pour les cueillettes, à part les champignons, mais je ne m'y connais pas assez. En fait, j'ai plein de recettes en retard sur des plantes déjà répertoriées dans ce blog. Or, j'ai un peu de mal à me discipliner en ce moment pour publier... Ce blog restant cependant mon chouchou, je vais quand même essayer de le faire vivre un peu plus, ne serait-ce qu'en publiant des photos en attendant d'avoir le temps d'écrire les recettes. En ce moment, c'est le grand écart Alsace/Jura-Bretagne, avec, au milieu Paris : plein de photos diverses et variées à trier mais pas beaucoup la tête à cela... C'est sympa d'être passé par là, ça va me redonner du coeur à l'ouvrage !
    - Quel plaisir de te lire sur ce blog, Hélène ! En ce moment, je pense souvent à toi, bien sûr parce que ton blog si généreux est l'un de mes favoris toutes catégories confondues, mais encore parce que c'est la saison des clémentines et, avec elle, je pense toujours à celles confites de BRUNO à Cannes, les meilleures ! Tu vois jusqu'où va ma dépendance ! D'ailleurs, je me souviens que tu as aussi publié une recette de clémentines confites, miam, mais c'est hors de ma portée ! Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour! en cherchant des infos sur la façon de cuisiner des ficoïdes (qui pulllulent dans mon coin) je suis "tombée" sur ce blog. Je ne suis adhérente d'aucun blog, forum, et autre, mais là, tout correspond à ce que je cherche.
    Je voudrais vous donner un "tyau" à propos de la crist marine: non seulement c'est très bon, mais encore, elle permet, lorsque l'on se frotte la peau, de faire partir les taches de mazout que l'on ramasse malheureusement de temps en temps sur le sable et les rochers. Je metys ce site dans mes favoris, car j'ai bien l'intention de le lire souvent.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Gaelena, merci pour la visite et bienvenue ici ! Pour la ficoïde, je suis en retard pour la publication, par chez moi (secondairement) en Bretagne, dans les Côtes d'Armor, elle (comme toute plante importée !) est très abondante aussi, elle envahit tous les talus, j'en récolte et en mange souvent sous l'oeil médusé des autochtones, mais je m'aperçois que, à part des photos, je n'ai encore publié aucune recette la concernant, un oubli que je vais profiter de votre visite pour réparer bientôt ! En tout cas, merci beaucoup pour le tuyau sur la criste marine, j'avoue que je ne connais pas les utlisations autres que culinaires des plantes sauvages, j'espère que vous aurez envie de créer un blog qui va compléter mes connaissances à ce sujet, c'est le côté très sympathique de ce système de communication, le partage en toute simplicité des connaissances. J'ai la chance pour l'instant de ne pas connaître de problèmes de mazout sur mes rivages, mais je note votre précieuse info, car il m'est arrivé, ailleurs, d'avoir eu du mal à m'en débarrasser, de cette saleté de mazout ! A bientôt.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Colibri, pour tes descriptions de cette plante, nous étions partis chercher de la pioka et essayer de refaire un flan que me faisais ma grand-mère et au retour j'ai cherché sur internet des photos et des recettes et c'est ainsi que d'images en images, je suis arrivée sur ton blog très bien fait et surtout bien illustré, je sais où il y a cette espèce près de chez moi (finistère nord) et vais faire une balade "récolte algues et plantes" dès que possible. Je conserve un lien avec tes recettes et photos très précieusement car ainsi je suis sûre de ne pas me tromper.
    Kerverven

    RépondreSupprimer
  9. Je mets beaucoup de photos, pour aider à la reconnaissance visuelle des plantes, Dany, mais si pour certaines, il n'y a pas de problème de confusion, pour d'autres, c'est moins évident ! Merci pour ton sympathique commentaire, et bonne récolte dans le Finistère nord, où j'étais pas plus tard qu'il y a une quinzaine de jours, avec une belle récolte de criste marine et de ficoïde !

    RépondreSupprimer
  10. heu je relaisse ma demande, je ne sais si la première a été enregistrée ?? pourriez Vous avoir la gentillesse de me dire où je peux commander de la criste marine version plante à infuser ?? merci à Vous de tout cœur, je vous ai laissé un commentaire sur votre blog "quatresaisons" vous disant déjà ce que je pense de vos apports...que du bonheur, forcément !! nadia Île de la Réunion, euggylesbontuiau@gmail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nadia,
      "Quatresaisons" est un autre blog, qui ne m'appartient pas, et dont j'ignore l'existence ainsi que l'auteur...
      Pour ma part, je ne suis que cueilleuse dans la nature, je ne fais donc aucune publicité pour des achats ou autres dans le commerce. Donc, je ne peux pas vous renseigner...
      Cordialement.
      colibri

      Supprimer
    2. bonjour, vous pouvez trouver la choriste marine dans les herboristerie, il y en a une à Nantes qui peut envoyer les préparations, elle s'appelle les herbes du château, cette plantes apporte beaucoup d'iode et régule la glande thyroïde. Bonne chances

      Supprimer

Libellés

acacia (6) actualité (1) agaric sylvestre (1) ail des ours (1) ail triquètre (3) alliaire (4) arbres (1) arroche (1) arroche en arbrisseau (1) bardane (2) beignet (4) berce (7) bernaches (1) bette (1) bette maritime (4) betterave (1) bière (1) bigorneau (2) blogs (4) blogs amis (5) blogs recommandés (2) bonbon (1) boulettes (2) bourdaine (1) bourrache (2) bourse à pasteur (1) bretagne (14) buccins (1) calamar (1) camélia (1) champignons (6) chardonneret élégant (1) châtaigne (1) chou marin (1) ciboulette (2) clavaire crépue (1) clématite des haies (1) clitocybe améthyste (1) clitocybe laqué (1) colza (3) combava (1) compagnon rouge (2) confiture (8) consoude (6) contribution lecteurs (1) coques (3) cornouille (1) coulemelle (1) crabe vert (1) cramaillote (2) crambe maritime (1) crème dessert (1) cressonnette (1) criste (3) cross over (2) cross over (blogs) (1) cuisine exotique (1) dédicace (5) dessert (3) diplotaxis(fausse roquette) (1) dolmades (4) égopode (2) encre de seiche (1) étourneau sansonnet (1) excidie glanduleuse (1) farce (2) farci (1) farcis (1) faune (1) feuille de pêcher (1) ficaire (1) fiche (3) fiches (16) fistuline hépatique (1) fleur de pissenlit (1) fleurs (2) gateau (3) gâteau (4) gelée (7) glace (2) glaucienne jaune (1) guimauve (1) histoire (1) huîtres (6) huppe fasciée (1) inconnues à identifier (1) jardin (4) laitue sauvage (1) lampsane (1) lavatère (1) lavatère maritime (1) lépiote élevée (1) lierre terrestre (2) liqueurs (2) livres (2) lunaire ou monnaie du pape (1) maceron (3) mahonia aquifolium (1) maquereau (1) mauve royale (3) mauve sylvestre (1) mélisse (1) merisier à grappes (1) mésanges (1) moineau domestique (1) moutarde (2) mûre (7) navet sauvage (1) nems (2) obione (2) oiseaux (2) oiseaux terrestres (2) oreille de judas (1) paillassons (1) pain (1) palourdes (1) papillon (1) pariétaire (1) passiflora caerulea (1) pause (1) pavot cornu (1) perruche (1) phytolaque (6) pic noir (1) picridie (1) pinson des arbres (1) pissenlit (7) pivert (1) plantes sauvages (1) pleurote (2) poisson (2) poule au riz (1) praires (1) printemps (2) pruneau (1) prunelle (1) prunes (4) pub (1) purée (1) quiche (1) ravenelle (1) réédition (1) rencontres (1) renouée du Japon (5) résolutions (1) rhododendron (2) risotto (2) ronce (1) rumex (1) salade (3) salades (1) sambos (1) seiche (1) sirop (3) sorbier des oiseleurs (3) soupe (5) souvenir (1) sureau (7) tag (1) tanaisie (1) tartinades (1) tempête (1) tourteau (1) trémelle (1) tussilage (2) violette (1) voeux (1)